Nouveautés mars

Publié le : , par  clid

JPEGRacisme primaire, délit de faciès, sexisme, ostracisme, persécution, génocide, ces différentes formes de discrimination entachent l’histoire humaine, continuent d’imprégner le quotidien et perpétuent des distinctions sociales. Sous forme de double page factuelle et illustrée, les auteures abordent les thèmes de l’origine, l’apparence, l’identité, l’appartenance et l’état de santé, rappellent ce que dit la loi et rendent hommage aux grandes figures historiques qui ont lutté contre ces discriminations.

JPEGCet ouvrage nous délivre une analyse des relations internationales lors de l’année 2018. Confrontation économique et commerciale avec la Chine, remise en cause du lien transatlantique, dénonciation des accords sur le climat et le nucléaire iranien, rencontre avec KimJong-un etc. : la présidence de Donald Trump rappelle avec force à la plupart des pays et organisations internationales la centralité de leur relation avec les Etats-Unis. Pour autant, du "Brexit" au quatrième mandat de Vladimir Poutine, des divisions latino-américaines aux turbulences moyen-orientales, des oscillations de la démocratie en Afrique à d’incertaines restructurations régionales en Asie, chaque partie du monde est également traversée par des enjeux qui lui sont propres.

PNGLa société vie une phase nouvelle, celle de l’enracinement des communs. Cet ouvrage montre l’essor des "communs" : jardins partagés, ressourceries, logiciels libres, coopératives... comme pour compenser les manques d’un monde capitaliste et marchand. Si la vocation des communs est à se déployer comme formes économiques au service du bien commun, il est temps de penser à la coopération et la connexion de tous ces communs pour parvenir à créer une république des communs.

JPEGJusqu’à la fin de la Guerre froide, la compétition entre puissances a fait l’histoire. Aujourd’hui, non seulement elle est mise en échec, mais la faiblesse, à l’origine de la plupart des conflits (à travers celle des États, des nations institutionnalisées, ou du lien social), définit les enjeux internationaux et produit la plupart des incertitudes qui pèsent sur l’avenir.
Le sens de la conflictualité mondiale s’en trouve particulièrement bouleversé. Devenue compétition de faiblesses, elle n’est plus territorialisée, n’oppose plus exclusivement des armées et des États ; peut-être a-t-elle même pour seule finalité de perpétuer des « sociétés guerrières ». Elle produit une violence diffuse, se déplace par rhizome, atteint tout le monde. Les vieilles puissances peinent à l’admettre.
Le système international se transforme, inévitablement, sans que les États n’en prennent la mesure : il intègre de nouveaux acteurs et réécrit l’agenda international jusqu’à faire des questions sociales les enjeux majeurs de notre temps (démographie, inégalités, sécurité humaine, migrations). Reste à inventer les remèdes à ces nouvelles « pathologies sociales internationales ».

JPEGPour le commun des citoyens, il est difficile d’appréhender l’activité des firmes multinationales, dont les plus emblématiques sont Google, Apple, Facebook et Amazon. Symboles d’une économie mondialisée, qui remettent en cause les régulations nationales, elles sont perçues soit comme des havres de développement économique, soit comme des enfers sociaux. Les auteurs ont pour ambition d’analyser les multinationales comme moteur d’un processus économique, politique et social au cœur de la mondialisation, de mieux cerner les fondements de leur pouvoir et d’ouvrir des pistes de réflexion sur leur régulation.

Actualités

AgendaTous les événements

juillet 2019 :

Rien pour ce mois

juin 2019 | août 2019